Vu le déficit de précipitation que connait le département, la situation dégradée des cours d’eau et des nappes souterraines et considérant que le seuil d’alerte est atteint sur l’ensemble du département, la préfecture a prit un arrêté visant à restreindre les usages de l’eau pour préserver :

  • la santé
  • la salubrité publique
  • l’alimentation en eau potable
  • les écosystèmes aquatiques
  • la protection des ressources en eaux

Pour en prendre connaissance  cliquez ici